Sortant de l’abîme comme le soleil volontaire pourfendeur des brumes…
Comme l’enfant venu des étoiles qui nous apaise et nous rafraîchit de sa candeur..
Surprise de la grande Cordillère dans sa nudité à peine voilée par les transparences
ouatées.
A l’incantation lointaine de ma "divine"», tout s’est sanctifié, surpris.., à peine éveillé
J’ai laissé mon corps à son sommeil, j’ai rejoint l’enfant de candeur dans les vapeurs
australes.
A la recherche de l’éternel, j’ai parcouru tous les cieux de lumières et d’étrangetés…
Divine, lovée au creux de mes épaules irradiait de ses sourires le monde d’en dessous…
Pour pointer de temps à autre son doigt vers une destination inconnue…
Je ralentissais pour voir tous ces dragons de pierre à demi enfouis dans les entrailles de la
colère… 
Echo de batailles des titans oubliés…. , pépites de lumière éparpillées dans l’obscurité du
présent….

::ZORG::
ASTRAL SUR LES ANDES